Le confinement demande aux personnes seules un exercice d’équilibriste pour garder le moral : lâcher prise sans se laisser aller, rester actif sans chercher l’impossible, se structurer sans être trop strict.
Si cette période n’est facile pour personne, elle peut sembler plus éprouvante pour les personnes qui se trouvent confinées seules chez elles. Si c’est votre cas, il faut pourtant tenir, garder le moral qui est votre meilleur allié pour surmonter cette épreuve. Autant le dire tout de suite, cultiver des pensées positives vous aidera certainement, mais cela ne suffira pas. D’abord, parce que tout le monde n’y arrive pas, et surtout parce que dans la durée, il faut pouvoir s’appuyer sur des actions concrètes. Voici quelques pistes.

1. Trouver son rythme


En temps normal, sans que vous vous en rendiez compte, votre quotidien est structuré. Il est légitime de se sentir déstabilisé lorsque tout s’arrête, plus encore si votre activité professionnelle est elle aussi suspendue. Comme il ne s’agit pas de vacances et que vous ne pouvez compter que sur vous, il vous faut recréer une routine qui vous donnera des repères sécurisants. Sans aller chercher loin et surtout sans être trop strict, donnez-vous des horaires de lever, de repas et de coucher, conservez une discipline de vie en vous lavant et en vous habillant tous les jours. Et n’oubliez pas que l’activité physique est indispensable à votre bien-être mental. Consacrez-y au moins 30 minutes chaque jour. Vous pouvez également chaque matin vous fixer de petits objectifs qui vous donneront un but pour la journée.

2. Apprivoiser l’espace


Puisque vous êtes chez vous pour un bout de temps, autant y être bien. Pour cela, prenez soin de votre logement, rendez-le agréable. Il n’y a rien de plus déprimant que la vaisselle sale qui s’accumule ou la vision d’un lit éternellement défait. Vous avez du temps pour ranger, nettoyer, mettre de l’ordre ? Prenez-le, c’est excellent pour le moral ! Pensez aussi à ouvrir les fenêtres tous les jours pour aérer votre intérieur.

3. Garder le contact avec ses proches


Vivre seul ne veut pas dire s’isoler. Il est fondamental de maintenir les liens avec sa famille et ses amis dans ce temps de confinement. Les outils numériques facilitent une vraie convivialité à distance où l’on peut non seulement se parler mais aussi se voir. Vous pouvez en user et en abuser pour prendre et donner des nouvelles, et trouver du réconfort quand vous avez un coup de moins bien. Ce moment hors du temps peut être aussi l’occasion de renouer avec des personnes que vous voyez moins souvent.

4. Se garder des « faux amis »


On trouve sur les réseaux sociaux le meilleur comme le pire. Les profils qui entretiennent une certaine malveillance, diffusent des fausses nouvelles, se complaisent dans l’agressivité sont particulièrement nocifs. Pour votre bien-être mental, il est conseillé de se tenir à distance. Bien sûr, tout le monde a besoin de s’informer, mais sans tomber dans la surinformation ou la désinformation, particulièrement angoissantes. Vous pouvez pour cela choisir un moment dans la journée, sur des canaux d’information que vous savez fiables et pendant une durée limitée. Enfin, parmi ces faux amis, une vigilance particulière s’impose sur les comportements addictifs : consommation d’alcool, grignotage et temps d’écran doivent rester dans des limites raisonnables.

5. Goûter le temps retrouvé


Il y a aussi de bons côtés au confinement, et il serait dommage de ne pas en profiter. Sachez lâcher prise, faites-vous plaisir et votre moral n’en sera que meilleur. C’est le moment de vous demander ce dont vous avez vraiment envie, et de le faire. Ecoutez vos passions, évadez-vous sans sortir de chez vous. Séries, films, lectures, documentaires, musique, création artistique… utilisez comme bon vous semble ce temps précieux qui vous échappe en permanence. Sans complexes et sans avoir de comptes à rendre à personne. Vous avez pour cela toutes les ressources du monde à portée de main.

6. Découvrir son intériorité


Vous disposez aussi de ressources insoupçonnées en vous que vous pouvez découvrir par des exercices de méditation, de yoga ou de relaxation. Une pratique quotidienne d’une dizaine de minutes a des bienfaits reconnus sur la santé. En vous écoutant profondément et en faisant le vide, vous évacuez votre stress et votre anxiété, améliorez la qualité de votre sommeil et gagnez en sérénité.

7. S’occuper des autres


La plupart des personnes engagées dans des associations le savent : en plus d’être utile, l’attention aux autres fait du bien. Dans le moment que nous vivons, les besoins de solidarité sont immenses, que ce soit pour aider les personnes à la rue, faire des courses pour des personnes âgées, soulager des soignants. Même sans bouger de chez vous, vous pouvez donner de votre temps, par exemple en confectionnant des masques.

Vous l’avez compris, il n’y a pas de recette miracle mais de petites choses au quotidien qui contribuent à préserver votre équilibre mental. Si malgré tout, vous avez du mal à vivre cette situation, ne restez pas isolé. Plusieurs numéros de téléphone ont été mis en place pour les personnes qui ont besoin d’un soutien psychologique :
  • Numéro vert Covid-19 : 0.800.130.000
  • Croix-Rouge chez vous : 09.70.28.30.00
  • SOS Amitié : 09.72.39.40.50

D’autres conseils santé et bien-être à découvrir sur www.mutuelle-viasante.fr/fiches-sante